LES BISHNOÏS, COMMUNAUTE ECOLOGISTE HINDOUE

« Aimez les animaux, n’abattez pas les arbres verts, et vous ne connaîtrez pas l’adversité de la vie. » Maître JAMBHESHWAR dit JAMBO-JI (1451 – 1536)

Sur Terre, il y a les chasseurs et les cueilleurs. Sans oublier tous ceux qui aiment les animaux à outrance, c’est-à-dire avec la même intensité qu’eux à notre égard.

L’Inde étant l’un des berceaux de la culture humaine, leur histoire fait état au Rajasthan de la communauté des Bishnoïs, « écologiste depuis le 15° siècle », selon le photographe-reporter ethnique Franck VOGEL.

Bishnois1

« Les Bishnoïs sont considérés comme les premiers écologistes de l’histoire de l’humanité. Ces hommes et ces femmes du désert vénèrent la nature et les animaux. Ils prennent soin des bêtes sauvages, comme s’ils s’agissaient de leurs propres enfants.

Le terme Bishnoï – de « bish », 20 et « noï », 9, soit « 29 » en dialecte Hindi – est dérivé des 29 préceptes édictés par le prophète JAMBO-JI. Ces 29 règles qui portent tout autant sur l’hygiène quotidienne que sur le langage, le mode d’alimentation, la compassion et le pardon sont aussi directement liées à la sauvegarde de l’environnement.

Dévoués à la protection de la nature, les Bishnoïs plantent régulièrement des arbres et n’utilisent que du bois mort pour subvenir à leurs besoins. ils construisent de nombreux réservoirs pour recueillir les eaux de pluie. Une part de leur récolte ainsi que l’eau collectée est réservée aux animaux afin de maintenir l’équilibre dans le désert.

Bishnois2

Ils soignent toutes les bêtes malades ou blessées et certaines femmes vont même allaiter des faons orphelins. Leur engagement est tel qu’ils sont capables de mettre leur vie en danger pour protéger un animal menacé par un braconnier.

Dans un monde où les problèmes environnementaux sont de plus en plus prégnants, les Bishnoïs et leurs traditions ancestrales continuent un exemple extraordinaire de possible harmonie entre l’homme et la nature. »

© Frank VOGEL – Dossier de presse 2014.

Voilà pour l’image d’Epinal qui nous rejoint aujourd’hui. En effet, rien de nouveau sous le soleil de l’humanité qui en a vu bien d’autres. Le vertige vient de la loi du temps, et de ses correspondances cycliques. Les nouvelles générations Bishnoïs commencent à s’éloigner de leur modèle, pendant que nous évoluons dans le sens de la protection animale renforcée.

DSC_0457

Ainsi, 700000 Bishnoïs vivent dans l’ouest de l’Inde, en particulier dans le Rajasthan, dans les régions de Jodhpur et de Bîkâner, le désert de Thar, etc. Leur culture est basée sur les principes de vie.

En témoigne leur numérologie : 29 = 2 < 11 : dualité, amour-rupture, mais souvent avec révélation. Leur fief du Thar est TH – R : Teth – Resch : ט ר , l’énergie du principe.

Ils sont adeptes du végétarisme, de la non-violence, respectent la féminité, et traitent les animaux comme leurs semblables, car ils sont aussi sacrés par la croyance dans la réincarnation.

Ils enterrent leurs morts pour se passer de la crémation, évitant de couper le bois vert. Car « Si un arbre peut être sauvé même au prix de la tête de quelqu’un, cela vaut la peine. » (Shabda Vani, verset 69, leur livre saint).

Cenotaph_of_Khejarli

(Mémorial du sacrifice de Kherjali)

Dont acte par le célèbre massacre en 1730 de 363 Bishnoïs, menés par Amrita DEVI,  pour avoir tenté de protéger leurs arbres de la coupe visant à construire le palais du Maharajah de Jodhpur. Ils continuent à se battre dans ce sens aujourd’hui.

« Moi la forme de Dieu suis présente en toute chose, laide ou superbe, visible ou invisible, et j’erre en ce monde au sein de la plus petite des particules à l’intégralité de l’univers. Je suis présente dans le cœur de chaque créature et même dans les choses impossibles. » (Shabda Vani, verset 19).

 

© Eric LE NOUVEL & Catherine RAMEAU DELAPIERRE

(Photos : Wikipédia, sauf Frank VOGEL)

VIDEO : Les Bishnoïs

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s