AUSTRALIE EN FEU : RUPTURE CONFIRMEE

« L’Australie en flammes, tous les grands enjeux sur la table.

Les trois grands sujets du XXIe siècle se retrouvent illustrés par le drame qui touche actuellement l’île-continent, aux prises avec des centaines d’incendies particulièrement violents.

1. La problématique du dérèglement climatique.

Même s’il reste encore quelques personnes pour fermer les yeux, les premiers effets sont déjà là. De par leur intensité et leur rythme, les catastrophes naturelles en tous genres se multiplient un peu partout et le message est clair :
Mère Nature nous rappelle à l’ordre. Violemment. Écoutons-là.

2. L’effondrement.

Il aura suffi de quelques centaines de départs de feu incontrôlables pour créer le chaos, en à peine quelques heures. Évacuations forcées, panique générale dans les supermarchés et les stations-services, sur les routes ou même sur l’eau… La situation actuelle en Australie doit nous servir à anticiper les conséquences dramatiques que pourrait avoir un effondrement soudain à plus grande échelle.
Imaginons seulement une minute qu’il n’y ait plus d’approvisionnement dans les supermarchés à l’échelle d’un pays. Quelles conséquences en, disons, une semaine ?

2019–20_Australian_bushfire_as_seen_by_Himawari_8_2020-01-04

(Attribution : © Agence météorologique du Japon website)

3. La déconnexion du monde politique.

Parfait exemple encore une fois que nous offre l’Australie en feu. Alors que deux régions sont ravagées par les flammes, le gouvernement maintient le feu d’artifice du 31 décembre au-dessus du célèbre Opéra de Sydney. Coût : 4,5 millions de $ australiens. Et quel symbole.
Pire encore, le premier ministre Scott Morrison n’a pas jugé utile d’annuler ses vacances à Hawaii et se retrouve finalement lui aussi sous le feu… des critiques.
Il va quand même falloir à un moment trouver un moyen pour virer tous ces guignols qui nous amènent dans le ravin.

Quelques chiffres pour comprendre l’ampleur de la catastrophe :

🔥 500 millions d’animaux décimés !
🔥 Une superficie équivalente à la Belgique partie en fumée,
🔥 17 morts, 1 500 habitations détruites,
🔥 Des dizaines de milliers de gens pris au piège du feu, réfugiés sur les plages et secourus par la mer,
🔥 Des records de chaleur historiques pour la période, qui semblent devoir encore être battus samedi prochain,
🔥 387 000$ alloués à la lutte contre le feu,
🔥 4,5 millions pour le feu d’artifice du Réveillon.

1280px-Bushfire_smoke_(49177347657)

(© Virtual Wolf, 6/12/19)

Et ces photos toutes plus sidérantes les unes que les autres.
Le ciel, rouge, de jour comme de nuit.
Rouge, comme l’avenir. »

© Perspicace Info du 3/2/20 via facebook

Hélas, cette catastrophe majeure et ses chiffres s’aggravent de jour en jour. Pas de répit possible avant les pluies du mois de mars. Sidney ou sa périphérie échappera-t-elle au désastre ?

Dans l’absolu, une Australie complètement brûlée rappellerait le mythe de l’éternel retour issu de l’ancien monde. Revenir à la vie sauvage et aborigène ? Est-ce cela qui attend à terme une partie de l’humanité ?

La rupture climatique, environnementale et sociétale se confirme d’année en année vers le seuil critique. L’augmentation de la température mondiale des + 2° C fatidiques interviendra avant 10 ans avec des catastrophes de tous ordres. Sans parler de la suite…
Rappelons que chaque degré supplémentaire amène aussi + 7% d’humidité, etc.

Sauve qui peut la vie et la Civilisation !

Pour résumer, le problème : Homo Sapiens. La seule solution : Homo Sapiens…
Il peut relever ce défi comme tous les précédents. Mais à quel prix ?
Pis encore, l’accélération des évènements depuis la grande tempête de 1999 porterait également la marque du cycle cosmique récurrent propre à notre planète.
Un monde va mourir un jour pour en engendrer un nouveau. Mais pas la fin de notre monde qui aurait encore 10 milliards d’années à vivre.

Dans la Bible (Genèse), Dieu est d’abord le Feu, et ensuite le Lieu.
Interrogeons-nous alors sur notre destin collectif, quitte à y croire encore.
A  suivre.

Eric LE NOUVEL

(Source photos : Wikipédia)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s