FRANCILIANES 94, QUE DU BONHEUR…

Le béton n’a pas pas encore tout pris, et parfois on découvre en Ile-de-France une oasis de verdure où la flore et la faune respirent dans un projet harmonieux avec les humains.

Tel est le cas de la Plaine des Bordes à la lisière de Chennevières-sur-Marne (94430) et du Plessis-Trévise (94420). Les 40 Ha ne sont pas perdus pour tout le monde, et grâce à l’aide du département Val-de-Marne, l’association Les Robins des Bordes fédère les acteurs du lieu.

  • Francilianes, asinerie (élevage d’ânes), et seul producteur du lait d’ânesse bio AB d’Ile-de-France,
    – l’Abeille des Bordes, Apiculteur,
    – la permaculture sur 2 Ha, l’insertion par le maraîchage bio sur 8 Ha,
    – les circuits courts de consommation, etc.

Sans oublier les activités événementielles et culturelles, etc. Et le public peut largement profiter du Parc.

Historiquement, la mise en valeur des terres date des Bénédictins. En 2000 on trouvait encore la ferme carrée DESBORDES, mais le fermier partit en retraite. Un incendie ravagea le bâtiment ; aujourd’hui il ne reste que la Grange, espace de vie. Le département acquit tout le domaine et l’organisa comme vous savez.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le projet d’asinerie fut initié en 2009 par Pierre COUSIN.

2011 : lancement du MAG’ASIN en préfabriqué, avec la gamme de produits bios TELIANE (lait d’ânesse, cosmétiques, crèmes, savons, jouets…), et de la ferme pédagogique.

_DSC0233

En 2014, Emilie ARTUS, formée en BTS d’économie agricole, reprend l’affaire avec son mari Anthony, qui même salarié ailleurs, donne un salutaire coup de main.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Aujourd’hui, Francilianes compte 21 ânes dont 10 ânesses. Leur vie est rythmée par la gestation (sur 11-13 mois), l’allaitement (8-18 mois), et le repos.

On compte environ 3 mises à bas par an. Les ânons restent avec leur mère jusqu’à la fin du sevrage naturel complet, soit 24 mois maximum.

_DSC0123

Une ânesse donne en moyenne 5 litres de lait brut par jour. La traite est manuelle. En final, il ne reste qu’un litre – 1,5 l, bien riche en vitamines.

Rappelons que si le lait de vache est moins cher, c’est qu’elle produit environ 40 l de lait par jour.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’élevage permet la vente à but de compagnie, de traction animale, d’asinothérapie et d’éco-pâturage.

Un âne vit en moyenne de 30 à 40 ans. Son alimentation est le foin en hiver, et l’herbage aux autres saisons.

_DSC0256

Emilie nous rappelle le bon sens dû à ces animaux :

– ne pas donner de pain à manger, ou alors pas plus d’un quignon de pain par adulte et par semaine. Sinon, risque grave d’occlusion intestinale, et même d’avortement de la mère.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– quant aux carottes, sucrées, à surveiller, selon le poids de l’âne. S’il devient obèse, il peut voir sa vie raccourcir de 10 ans.

Par contre, un tuyau si vous devez un jour intervenir : le miel soigne les égratignures de nos chères créatures.

_DSC0327

La vie des champs connait aussi ses difficultés :

– une très grosse bactérie présente dans le foin l’hiver dernier a fait perdre 4 ânesses,
– 2 décès dus à la vieillesse et à un AVC.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Maintenant, question marketing, le label certifié bio AB coûte cher à l’année, mais il reste incontournable pour rentrer dans les circuits de diffusion spécialisés.

En 2018 la gamme des produits s’est étoffée avec les shampoings, gels douche, savons. Dans l’avenir : crème pour pieds, savon exfoliant. Le lait est vendu sur place cru, bio et surgelé.

_DSC0344

L’énergie des ânes pousse des portes nouvelles. Ainsi, Francilianes est partenaire à la création fin 2017 de Clarik’Ane – « Apprivoiser, c’est créer des liens » : une association dédiée à la médiation animale, la zoothérapie…

_DSC0072

Quant à Francilianes, l’avenir est tracé. Encore plus de travail, faire son foin, pâturer sur 15 Ha, etc. Même si la rémunération reste faible, la passion demeure.

Le sourire d’Emilie en témoigne, avec maîtrise. Que du bonheur…au prix de labeur, d’exigence et de responsabilités incessants.

Mais elle, la Donkey-girl, et sa stagiaire ont toujours la pêche, comme les ânes.
Hi Han…!

Bravo et merci pour le vivant.

Eric LE NOUVEL – ce 10/6/18

 

_DSC0042

La petite ânesse Isis – (I, la lettre pour l’année en cours) – est née en Août 2018, une grande joie pour tout le monde. Ici, elle a à peine un mois. A la naissance, elle avait déjà les 3/4 de la longueur de ses pattes d’adulte. Elle grandit d’abord par le ventre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

22° BALLADE DU GOÛT DES 13 ET 14 OCTOBRE 2018

 

On ne s’arrête plus chez FRANCILIANES – TELIANE, même en ce beau week-end d’automne où les familles viennent visiter les ânes, regarder la traite du lait,
etc. On a la pêche, et on la transmet à qui veut.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un beau souvenir qui s’additionne aux autres vécus dans cette attachante plaine des Bordes.

 

(à suivre)

 

Asinerie Francilianes – 86 rue des Bordes – 94430 Chennevières-sur-Marne
MAG’ASIN ouvert le vendredi de 17h30 à 19h00, et le samedi de 10h00 à 12h00.

Pour les conditions de visites, voir sur le site :
http://www.francilianes.frasinerie@francilianes.fr
facebook : Asinerie Francilianes

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s