MA MEUTE, LES CHATS-CHIENS

Tous les chats se suivent, mais ne se ressemblent pas. Ma meute est celle des chats-chiens. Ne pensez pas qu’ils ont des têtes de chiens, ou qu’ils vivent dans une niche. Ce sont de vrais chats avec une psychologie particulière, que je vais vous conter.

Par exemple, je sors de la maison faire des courses, je ferme le portail de la maison. Et quand je reviens, quelle que soit l’heure, ils m’attendent en cercle dispersé, dans le jardin attenant.

De fait, ils me suivent partout. Que je descende au potager, que je circule dans mon terrain de 3000 m2, que je monte à l’étage, ou que je descende à la cave, ils me suivent. Et par tous les temps.

Ce n’est pas le comportement usuel à la pure gente féline, qu’on nous raconte être « très indépendante. »

Idem pour un visiteur inconnu s’asseyant dans la cour. La meute s’approche sans en avoir l’air, analyse la fréquence de la situation, et se déploie en conséquence, à moitié cachée dans la haie, comme si de rien n’était, et observe indirectement le nouveau venu.

Mais cela ne leur suffit pas ; ils sont aussi parfois des « chats-singes », car ils s’adaptent à leur environnement pour jouer. Ici, ils grimpent aux arbres, et la hauteur ne leur fait pas peur. Ils se font les griffes, voyez-vous.

Pour résumer, jour et nuit, hormis leurs jeux et autres conquêtes de territoires, ils sont 100% présents. Pas du tout individualistes, mais toujours en meute féline-humaine. Par contre, malgré certaines idées reçues, la cohabitation avec un chien n’est pas toujours évidente. Cela dépend de leur histoire et de leur éducation.

Alors, qui suis-je pour eux ? Un peu du même ordre, un gros chat et aussi autre chose. C’est que de l’amour entre nous, de la tendresse, de la présence, une relation évidente au vivant sous toutes ses formes.

DSC_1180

Où est le secret de leur originalité ? Des races particulières ? Pas vraiment. La clé comportementale est leur adaptation et leur relation permanente à l’environnement.

C’est vrai, avec Tigris, Mamouchie et Michka, notre relation a commencé entre la vie et la mort. Je les ai trouvés abandonnés dans une forêt de l’Orne, perchés sur un arbre, à  la fin d’un été.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

(TIGRIS, l’Intrépide)

Je viens régulièrement dans cet endroit proche d’une clairière à l’ambiance très celtique, que mon frère Féeric appelle « la Stèle. »Et un jour béni parmi les autres, près d’un arbre « matriarcal » que je venais de découvrir, j’ai entendu leurs miaulements.

J’ai même eu du mal à les attraper ; ils avaient environ 2 mois. A la veille de la chasse, ils étaient promis à une mort certaine, de la part des prédateurs de toutes sortes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

(MAMOUCHIE, le Câlin)

Cette troïka partage désormais mon existence, qui n’est plus tout-à-fait la même, vous vous en doutez. Le problème, c’est leur instinct de chasse avec les oiseaux, étant aussi mes grands amis, mais deviennent leurs proies. Je ne peux rien faire, à part redevenir humaine; et tâcher d’en sauver un maximum. La barrière se fait parfois sentir, les animaux ont leur logique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

(MICHKA, le Bébé)

D’autres chats sont venus de la campagne, Coquette la blanche, et Harry – 3 pattes, pour élargir cette famille. Il sont eux aussi devenus un tant soit peu chats-chiens en agissant progressivement comme leurs parents. Ils se sont tous mutuellement adoptés.

Vous avez compris, à 6, 5 animaux et 1 humaine, nous nous sommes trouvés dans une énergie originale et mélangée, en évolution constante.

(Harry-3 pattes, le Capitaine Fracasse)

Le bonheur a un prix, la sincérité ou l’instinct. Appelez cela comme vous voulez. A coup sûr, un moment de tendresse pure et si rare de nos jours, encombrés de violence et de dénégation de soi, et de la société.

Ma meute de chats-chiens est bien sûr ma famille, avec plein d’autres. Une grande Tribu dans l’univers du coeur. Je la partage avec vous bien volontiers.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

(Coquette, l’Ange d’Amour)

Harry – 3 pattes, le Capitaine Fracasse – Coquette, l’Ange d’Amour – Tigris, l’Intrépide – Mamouchie, le Câlin – Michka, le Bébé. Mes Amours. Vos amours.

Ainsi va la vie. Qui se ressemblent s’assemblent, les animaux comme les humains.

 

© Eric LE NOUVEL & Catherine RAMEAU DELAPIERRE

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s