DANNAH AU RV DE LA COP21

DANNAH

Le vivant est ma famille …

DANNAH2

Dannah, est une adolescente de 16 ans, vivant 100% son époque, hyper connectée, et se projetant sans cesse dans le futur, notamment celui de la planète.

Elle vit dans un immeuble à façade végétale, sur une île aux portes de Paris, pionnière d’un art de vivre naturel et en devenir.

Style nana de compétition, et en rollers, elle se sent responsable de la sauvegarde de la nature, de sa faune et de sa flore, souvent menacées, qu’elle scrute une bonne partie de son temps.

Grâce aux informations transmises par sa webcam, la libellule Lily Bellou, et via un satellite, Dann’Earth, elle reporte sur twitter et facebook, pour partager ses alertes et ses valeurs.

Sans oublier la musique avec sa playlist sur Deezer.

Sa devise : « le vivant est ma famille…. »

Accessoirement, elle est la soeur de Féeric, en charge de ses Lieux magiques. Mais chacun son monde.

C’est l’une des premières héroïnes écologique du 21° siècle.

490px-GCO_3364_(23404295596)

A l’occasion de la COP21 fin 2015, Féeric les Lieux magiques s’associe à cet évènement avec en présentant ce nouveau personnage, en gestation depuis des années.

Féerie rime désormais avec Ecologie : quand c’est l’heure, c’est l’heure, et ça urge !

*    *    *

DANNAH, c’est aussi qui ou quoi dans l’histoire et la géographie ?

Hope-coventina02

DANA ou ANA, la Déesse-Mère irlandaise du panthéon celtique des Tuatha dé Danann, se rapportant au principe primordial féminin de vie.

603px-MiddleEast.A2003031.0820.250m

DANNAH, une Cité ancienne du Royaume de Juda,  ד נ ה , « sur la colline », citée dans Josué 15, 49, avant Kiriath-Sannah.

  • Aujourd’hui devenue la ville palestinienne d’IDHNA en Cisjordanie, à 13 km d’Hébron et à 1 km de la Ligne verte.

1920px-Dana_Reserve_08

La région de DANA est aussi un Parc Naturel dans le désert de la Jordanie, avec 703 espèces de plantes, et 38 de mammifères.

1280px-Dana_Biosphere_Reserve_11280px-Dana_Reserve_03

Cette Réserve de Biosphère, d’une surface de  308 km2, est composée d’une chaîne de vallées et de montagnes qui s’étendent depuis le sommet du Rift de la Vallée du Jourdain jusqu’aux basses terres désertiques de Wadi Araba. La Cité nabatéenne de Pétra et la Mer Morte ne sont pas loins.

1280px-Donkey_in_Dana_Reserve1920px-Onychognathus_tristramii

Et même…

DANNAH, sens biblique : « Dieu jugera… »

En Kabbale, DANNAH : ד נ ה : Daleth – Noun – Hé :

Dana_bisophaerenreservat

la porte du souffle de la tradition, le passage à la naissance de l’esprit, la circulation spirituelle dans le monde.

En numérologie, DANNAH : 6 / 24 :

                                                                                       *    *    *

Illustration de Tudor BANUS © « Dannah, le vivant est ma famille… » ®

Poster.Dannah (filigrane)

Rejoignezla sur facebook, twitter, playlist Deezer.

 

carbondioxide_oco_2014-2015

Global_Warming_Predictions_Map_fr

 

 

 

 

 

 

La COP21 se termine….à 125, tous copains (pour l’instant). Bravo pour l’accord historique du 12/12/15 visant à réduire l’augmentation de température de 2°C d’ici 2100.

N’oublions pas les grands absents de la remise en cause du développement durable : l’agriculture, le trafic aérien, etc. Mais la dynamique du changement est en route. Et la grande nouvelle, c’est que le Business deviendrait écologique. On va de plus en plus y investir. Enfin. On croise les doigts.

Et vive la France, fidèle à sa mission spirituelle, dans son rôle de fédérateur pour l’humanité entière dans la vibration de l’année universelle 9 en 2016.

Mais le combat continue.

Dannah, elle, suit son chemin, manifester sa sensibilité écologique coûte que coûte, dans les contradictions aiguës du monde, afin d’y trouver sa place.

ContinentalDriftGlobe_0

MON CREDO par Dannah

_DSC0821

 

 

 

 

Homo Sapiens me gonfle !

En 40 ans (1970-2010), la moitié des espèces vertébrées a disparu de fait de notre planète Terre. Nous parlons des mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens, poissons. Rien que cela, à cause de notre modèle de développement non durable.

Pour la mer, cela représente aussi – 74% des maquereaux, thons et bonites…Une espèce de requins et de raies sur quatre est menacée d’extinction par la surpêche. L’indice des populations de poissons d’eaux profondes de l’Atlantique Nord a reculé de 72% ces 40 dernières années.

1024px-Rastrelliger_kanagurta_Landaagiraavaru 1024px-Group_of_tuna

A titre d’exemple, la pauvre Tortue de Trinidad, d’origine pré-historique (100 M d’années), que l’on trouve encore à Matura, car les hôtels en bord de mer ont dû reculer, risque de disparaître d’ici trois ou quatre générations.

Et les récifs coralliens ont perdu plus de la moitié de leurs coraux durs constructeurs de récifs depuis 30 ans. La surface des prairies sous-marines a régressé du tiers au cours du dernier siècle. Car en absorbant massivement le CO2, l’océan est en train de s’acidifier, en même temps que sa température augmente, dans un cercle vicieux.

800px-Barriere-Riff

La Grande Barrière de corail australienne a rétréci de plus de moitié en 30 ans, à cause de la prolifération d’une étoile de mer développée par la pollution chimique agricole.

La couverture de mangroves s’est réduite de 20% depuis une génération.

L’Océan Arctique pourrait devenir pratiquement libre de glaces en été d’ici 30 à 40 ans. Pauvres ours…Sans parler des oiseaux migrateurs.

1024px-Iceberg_with_hole_edit1024px-Polar_Bear_AdF

Quant à la pollution, n’en jetez plus, la mer est pleine de 5000 milliards de morceaux de plastiques pesant + de 250 000 T. Les minuscules particules microplastiques = 35500 T. Ils se retrouvent à tous les échelons de la chaîne alimentaire.

La consommation moyenne mondiale de poisson par habitant est passée de 9,9 kg dans les années 1960 à 19,2 kg en 2012 (cf. FAO).

Etc, etc…

_DSC0224

C’est la plus grande opération de liquidation massive des espèces depuis la disparition des dinosaures. Et la destruction progressive de l’écosystème océanique. (cf. Rapport WWF 2015)

L’avenir environnemental des générations n’est plus assuré. Où est la seconde planète pouvant absorber notre surconsommation et braconnage mortifère ? On pense de plus en plus à déménager dans l’espace.

1280px-CSIRO_ScienceImage_10801_Coastal_development_at_Surfers_Paradise

Il faudra bien gérer les conséquences économiques, démographiques, etc. de nos actes dévastateurs. Entre 147 et 216 millions de personnes (dont plus d’un quart en Chine) vivent à une altitude appelée à devenir inférieure au niveau de la mer, ou aux niveaux de crue habituels d’ici la fin du siècle.

On peut créer une brillante civilisation avec ses idéaux de justice, mais la chute n’en sera que proportionnelle. Panta rhei, Tout passe, affirmait déjà la philosophie pré-socratique.

A ce point précis, l’écologie ne peut suivre le même modèle d’absolu, mais chercher à s’affirmer en voie d’équilibre, encore et encore. Et ne comptez pas sur moi pour être une nouvelle pasionaria, porteuse d’une vérité sans faille. J’aurais bien tort d’opposer la nature et l’homme. Zoom back camera pour un flash-back, SVP.

_DSC0101

Savez-vous qu’il a 70000 ans un supervolcan indonésien a explosé rayant de la carte 60% de la population mondiale ? Ses vapeurs ont encerclé le globe, et la pluie les a transformé en partie en acide sulfurique, renvoyant les rayons du soleil, entraînant ainsi une glaciation de peut-être 1000 ans (les savants ne sont pas tous d’accord). Vous en aviez entendu parler ? Pas vraiment. Et alors, quoi de neuf sous le soleil, Docteur ?

De fait, on ne nous dit pas la vérité pour ne pas déranger, pour laisser nous installer dans l’illusion de notre condition humaine. Nous étions placés au centre de l’univers à la Renaissance. Qu’en sera-t-il au 3° Millénaire ? Dans la chaîne de l’évolution, nous ne sommes qu’un maillon transitoire. Et notre globe, juste un moment dans le Cosmos.

Campo_ultra_profundo_3d-1

Le Big-Bang daterait de 14 milliards d’années, et la création de la Planète 4,5 milliards d’années. Soit 9,5 milliards d’années de Tohu Bohu, avant d’accoucher de notre bonne vieille Terre. A ce moment-là, l’ordre règnait, la Bible avait raison.

Nous fonctionnons dans un schéma en évolution constante, et notre Terre comme un véritable moteur à explosion. C’est çà le fameux Bereshit : « Au commencement Dieu créa le Ciel et la Terre…Pas vraiment un long fleuve tranquille ; on l’avait oublié.

Je comprends mieux maintenant ce que nos parents cherchaient à m’inculquer avec Féeric sous le Hêtre primordial de Bocéliande. « Dieu est le Lieu. » Tu parles, sans la Terre, point de salut. De plus, si elle a un début, elle connaîtra une fin. Notre Histoire est déjà écrite dans le truchement du Continuum.

Universum

Simplement, à un moment, la loi d’entropie se manifeste, et le désordre s’installe…jusqu’à la fin ? Et le mécanisme salvateur de néguentropie ?

Quant aux histoires de Déluge, de Babel et d’Atlantide, elles sont cousues de fil blanc. Nous sommes toujours à la traîne d’une ènième civilisation qui avait tout compris, jusqu’à sa chute. Il y aurait des cycles de 12000 ans pour les catastrophes naturelles.

Les temples de l’humanité, notamment les pyramides, de Guizeh à l’Ile de Pâques, portent l’orientation vers les équinoxes, et leur précession marquant le changement de direction de l’axe de rotation de la Terre. Leur rythme total atteindrait 26000 ans ; pour quel au-delà, quel après ?

Quant au Dieu de la Bible, ce n’est pas ou plus vraiment çà. Les religions ne peuvent plus qualifier autant que la Science, et ses développements tous azimuts, le grand Mystère de Celui qui est, était et qui vient. Son Principe inaccessible fait qu’Il n’a pas vraiment besoin de nous pour exister, sauf dans notre psychologie humaine.

 

1920px-MODIS_Map

Et le Code d’avoir été créé à Son image et à Sa ressemblance réside dans notre capacité d’évolution permanente, d’une ontologie à une autre. D’Homo Sapiens à Homo Numericus, vous l’avez remarqué, c’est parti !

Alors l’Ecologie, là-dedans, un nouveau Dieu ou Déesse, Gaïa…, et j’en passe ? La pollution dite naturelle, soit les soubresaux chtoniens, serait-elle plus cool que celle de l’homme ? Entre Fukushima et le supervolcan indonésien, vous choisissez quoi ?! Il est temps de relativiser, sans tomber dans le camp des climato-sceptiques.

La femme, qui est promesse de l’homme, sauvera-t-elle l’humanité ? Quand je vois les valeurs du nouvel ordre femelle, je me pose des questions. Quand on est les Reines du Royaume, il est difficile de lâcher l’engendrement et la consommation. En 2050, nous serons 2 milliards de plus qu’aujourd’hui, soit 9,6 milliards, vivant en majorité dans les grands centres urbains.

942px-Carte_trou_ozone_Antarctique   SmogNY

 

 

 

 

 

(Trou dans la couche d’ozone   au-dessus de l’Antarctique – 1987)

On vit toujours dans un chantier dont on ne connaîtra la finalité que plus tard. Notre époque n’échappe pas à cette règle immuable. Donc, positivons. Les mécanismes de conscientisation et de contre-pouvoir se mettent en place, justement parce que l’on atteint le point de rupture.

Imaginez, à + 5 °C de température, fin 2100, il n’y aurait plus de hêtres en France, et seule une partie du Grand Ouest conserverait sa végétation dans l’état actuel. Pour le reste, plus besoin de passer ses vacances en Afrique, devenue en grande partie désertique.

Donc, si l’on veut faire de l’écologie utile, il faut d’abord être réaliste et intégrer les contradictions du monde dans une vision globale. Les intellectuels, les philosophes, les religieux sont plutôt en retrait ou en sourdine sur ce sujet crucial, sauf exception conjoncturelle.

1024px-Panorama_Dogon

  • L’individualisation extrême va de pair avec l’accentuation de la mondialisation, et prélude à une gouvernance générale.
  • L’écologie devient partie intégrante des modèles économiques, financiers et spéculatifs,
  • Et elle s’allie à la technologie.
  • La seule stratégie possible est celle des uns avec les autres, et non l’inverse.
  • La démocratie, c’est se mettre tous autour d’une table, et de trouver des solutions communes. La France est loin du compte par rapport à ses voisins.
  • Chacun sa place et son combat dans le grand puzzle, et les actions du présent conditionnent l’avenir.
  • La prise de conscience prime, au même titre que l’organisation d’un contre-pouvoir des consommateurs. Seul le boycott organisé et à grande échelle permettra d’être efficace, car il touche au portefeuille des lobbies, la seule loi qu’ils reconnaissent.

1024px-Aralship21280px-Horseshoe_Falls_2_Mt_Field_National_Park

  • L’ancien monde doit intégrer que la reconnaissance de la nature de l’animal, comme être vivant et sensible, va faire évoluer le pacte multi-millénaire des chasseurs, des éleveurs et des agriculteurs.
  • Idem pour la règle alimentaire des religions. Sur le plan des principes de vie et de santé, les labels casher et hallal auront de moins en moins de justifications, face au bio.
  • Nous mangerons de moins en moins de viande. Même le poisson se raréfie : l’ONU annonce la fin de leur exploitation commerciale d’ici 2050 (Source : BLOOM).
  • Beaucoup de débats politiques et culturels antagoniques finiront obsolètes, même si en contrepartie les conflits sur les énergies exploseront.
  • Il faudra déménager en partie sur une nouvelle Terre ; la conquête spatiale s’en occupe.

Faites votre choix. Au travail, humblement et sûrement.

_DSC0172

(à suivre)

© Eric LE NOUVEL & Catherine RAMEAU DELAPIERRE

(Photos, source : Wikipédia).

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s